Savoir identifier la source d'une fuite et réparer

Si vous êtes victime d'une fuite, d'une panne, et ce quelle qu'en soit la gravité, contactez
un plombier à Pau parmi ceux que nous vous recommandons !

La salle de bain est la plupart du temps la pièce avec la plomberie la plus complexe. En plus des habituelles vasques et douches, on y trouve parfois les WC ou même encore le chauffe-eau si le logement en est équipé.

De fait, lors d’une installation, c’est souvent un chantier conséquent, et quand une panne survient, c’est souvent très handicapant.

Ennemi numéro 1 : la fuite d’eau

La fuite d’eau est vicieuse, qu’elle soit visible ou non, l’eau s’infiltre partout ou presque et peut causer des dégâts considérables si rien n’est entrepris à temps.

Premier cas de figure, la fuite provient d’une canalisation visible

Dans ce cas il est souvent facile de diagnostiquer l’origine de la fuite. On part des traces d’eau qui ont permis de constater la fuite, et on remonte à la source en suivant l’eau ou les marques d’humidité.

Attention cependant, par capillarité l’eau a pu se déplacer le long d’une canalisation ou d’un élément mural et aller s’écouler assez loin de l’origine de la fuite.

Une fois l’origine du problème trouvée il faut avant tout couper l’arrivée d’eau qui alimente la section de canalisation incriminée. Nous verrons ensuite comment colmater provisoirement une fuite en attendant l’intervention du plombier.

Plombier-pau.fr
La fameuse fuite d'eau sous l'évier !

Plus problématique, la fuite n’est pas visible

Dès lors que la fuite n’est pas visible, la diagnostiquer convient de mettre en œuvre quelques pratiques préventives. Si une fuite perdure et se répand dans une cloison ou dans un plafond, c’est le dégât des eaux, avec des réparations en plomberie auquelles s’ajouteront carrelage et maçonnerie.

C’est pourquoi il est vivement conseillé d’être vigilant à l’humidité d’un plafond. En effet, un plafond présentant des marques d’humidité signifie souvent qu’une fuite se répand dans les combles ou le faux-palond.

Une autre précaution consiste à surveiller régulièrement son compteur à des moments où aucune arrivée d’eau n’est sollicitée. Si il tourne, cela peut indiquer une fuite.

Les symptôme d’une fuite dissimulée peuvent également être des pannes ou arrêts inopinés de la chaudière. En effet dans ce type d’appareil, si la pression du circuit chute trop celui ci s’arrête de lui même. Il faut alors remettre de l’eau pour atteindre la pression adéquate à son bon fonctionnement (1 à 1,5 bar selon les logements, n'hésitez pas à utiliser le formulaire de contact pour obtenir plus de détails). Des chutes de pression trop fréquentes peuvent être le signe d’une fuite.

Que faire en attendant le plombier ? Colmater !

Au risque de répéter la même chose, sachez qu’une canalisation qui a fuit refuira dans 90% des cas. Le colmatage est une solution temporaire, provisoire, et seul le plombier peut dire si il faut changer la canalisation ou si on peut réparer celle en place. Dans les 2 cas, ses compétences et ses outils sont indispensables.

Quand la robinetterie s'y met

Dans ce cas de figure la solution est souvent évidente et facile à mettre en place. Dans la plupart des cas le coupable sera ... le joint. Ainsi il est préférable, pour chaque élément de robinetterie présent dans le logement, d’avoir un ou plusieurs joints de rechange aux tailles adéquates.

Comment faire ?

Premièrement il vous faut couper l’arrivée d’eau. Ensuite cela dépend du modèle de robinet dont il s’agit, mais le principe est à chaque fois le même. Il faut dévisser la tête du robinet. Rassurez vous, l’eau est coupée, vous travaillez sereinement. Vous pouvez ensuite procéder au changement du joint et remonter l’ensemble. Si malgré le changement du joint la fuite persiste, avant d'envisager le remplacement du robinet, pensez à vérifier la portée du joint. Il est important que rien ne gène la compression du joint par les 2 parties qui l'entoure. Le remplacement du robinet est la dernière solution en cas de non résolution du problème. N'hésitez pas à contacter un plombier pour chiffrer l'opération.

Plombier-pau.fr
Différentes tailles de joints plats

Un peu plus technique, colmater un tuyau ou une canalisation

  • Comment pour toute réparation de plomberie, la première chose à faire est de couper l’arrivée d’eau.
  • La seconde étape consiste à poncer la surface à colmater afin de la rendre rugueuse.
  • Il faut ensuite nettoyer avec de l’alcool ou un produit spécialisé.
  • On peut colmater !...

Le produit utilisé pour ce type de colmatage est du mastic de rebouchage. Mou et facile à disposer, il sèche rapidement au contact de l’air pour former une masse compacte, résistante et étanche. Ce type de produit est trouvable dans tous les magasins spécialisés.